Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Collectif Anti-Nucléaire de Saône-et-Loire (CAN 71)
  • Collectif Anti-Nucléaire de Saône-et-Loire (CAN 71)
  • : Collectif d'après Fukushima, contre le nucléaire et son monde.
  • Contact

Contacts :

canvsnuk (at) gmail.com

can71 (at) riseup.net

 

Collectif Anti-Nucléaire de Saône-et-Loire

Chemin des Clos

71460 Culles-les-Roches

Archives

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 14:43

 

Il m'est arrivé à plusieurs reprises, lors de tractages, de débats, de discussions quelconques avec des gens, je veux dire des gens du peuple, de la masse, les citoyen-ne-s Français-e-s, d'être confronté à la notion de confort soit disant engendré par l'utilisation de l'énergie nucléaire. Cela constituait dans la bouche de ces personnes un véritable argument favorable au maintien et à la pérennité de l'utilisation de cette énergie. Je m'insurge contre cette idée, j'écris alors ce qui suit.

 

Mais quel(s) confort(s) permet le nucléaire ?

 

Individuellement :

 

Est-ce le confort de laisser les lumières allumées dans plusieurs pièces à la fois alors qu'une seule est occupée ? C'est sûrement que cela permet d'éviter de lever la main vers un interrupteur pour allumer la lumière en entrant dans une pièce et de lever la main à nouveau pour l'éteindre en en sortant. Certain-ne-s aiment aussi allumer plusieurs lumières dans une même pièce pour le côté esthétique !

Est-ce le confort de recharger son portable à tout va, à force d'être scotché dessus, rendant toutes discussions sans ce gadget de destruction massive, inexistantes car impossibles ? Cela est valable aussi bien pour les adultes que pour les ados et maintenant le portable atteint les plus jeunes encore.

Est-ce pour le confort de recharger sa Nintendo DS dès que le petit voyant rouge indiquant que la batterie est faible s'allume ? Cet objet monopolise l'imagination, l'énergie, la créativité, la sociabilité, etc., de la majorité des enfants dès 6 ans environ, les abrutissant et les rendant dépendant.

Est-ce le confort du micro onde, au pouvoir nutritif évident (qui ne le sait toujours pas ?) qui permet : de ''faire'' à bouffer des plats tout préparés (de merde bien souvent) ; de gagner du temps en évitant de sortir une casserole pour faire chauffer de l'eau avec sa cuisinière ou avec une bouilloire, pour se faire un café ; ou encore de gagner du temps en réchauffant les restes, évitant la même chose que précédemment ?

Est-ce le confort de rester le cul assis devant sa télé pendant plusieurs heures par jour, ou dans le week-end, ou les deux, à se divertir et/ou à ingurgiter de la désinformation ?

Est-ce le confort de mettre ses convecteurs à fond pour que sa baraque ou que son appart' soit à 24 °C l'hiver pour y rester en short et T-shirt ?

Est-ce le confort de regarder les vitrines éclairées des magasins en pleine nuit pour pouvoir consommer dès le lendemain des produits essentiels à la vie ?

Est-ce le confort de sortir de chez soi, une fois la nuit tombée, en étant sûr de retrouver son domicile grâce aux nombreux éclairages publics ?

Et ainsi de suite...

 

A échelle nationale et internationale :

 

Est-ce le confort des déchets nucléaires très dangereux qui sont le problème de base du nucléaire, causant ainsi des maladies graves et mortelles. Déchets que devront gérer, qui vont irradier/contaminer, en plus des présentes générations, un nombre colossal de générations futures ?

Est-ce le confort de l'arme nucléaire qui comme l'ont montré les bombes lancées sur Hiroshima et Nagasaki, étaient d'une bienveillance extrême ?

Est-ce le confort des catastrophes nucléaires se produisant environ tous les 10 ans depuis 1950, en témoigne celle de Fukushima ? Par chance, depuis la catastrophe de Tchernobyl, on sait l'impénétrabilité des frontières Françaises auxquelles devra faire face le nuage radioactif Japonais.

Est-ce...

 

Il en est assez de ces inepties, le confort est une idée qui va de pair avec la société de consommation et donc le matérialisme chronique des sociétés capitalistes. L'accès à l'électricité peut être possible avec des énergies renouvelables (solaire, éolienne, géothermique, marémotrice, hydrolienne, houlomotrice...) donc au delà des alternatives au nucléaire, il y un problème de mentalité induite par le modèle économique en place. L'accomplissement par la possession de nombreux objets/gadgets, majoritairement ceux issus du progrès technologique, a créé une dépendance à un confort abusif mais rendu indispensable par le matraquage publicitaire et donc la mode. La quasi totalité de ces objets/gadgets nécessitent bien sûr une alimentation électrique, d'où un besoin énergétique individuel important.

 

De ce fait, une éducation, une instruction, sur les nécessités intrinsèques à une vie mesurée, avec les besoins qui en découlent, sont indispensables pour sensibiliser les gens aux notions de (sur)consommation et donc de pollution, de gaspillage, de superflue, etc., et de confort. C'est pourquoi je pense qu'une approche réfléchie et consciente des pratiques sociales individuelles et collectives favoriserait des comportements minimisant cet anthropocentrisme lié au sentiment, à la posture de supériorité, que s'est conféré le genre humain. Dès lors, ce dernier, dans ses agissements, prendrait en considération d'autres formes de vie : animale, végétale, minérale, etc., avec lesquelles il vit sur Terre. Cette mentalité lui donnerait donc, à mon avis, l'envie de mener une vie libérée de l'énergie nucléaire et du mode de vie capitaliste qui la justifie.

 

N.,

du CAN 71

Partager cet article

Repost 0

commentaires